Maison de ville à Bordeaux


Programme : "La volonté de profiter dans toute la maison, d’un formidable écrin de verdure ..."
- Surface: 157m² SHON
- Budget : 275 000 euro TTC travaux
- Localisation: Bordeaux (Gironde, 33)
- Phase: chantier dirigé par les clients

 DESCRIPTION DU PROJET...
Acquisition d’un jeune couple avec enfants, l’emplacement de l’échoppe existante sur la parcelle est un formidable atout: au cœur de la ville, la maison s’organise autour d’un espace vert, véritable havre de paix...





Etat des lieux
 L’ensemble du programme se développe dans la continuité de l’existant et propose à chacune des pièces du bâtiment existant et de la surélévation, une ouverture sur le jardin :
-Le rez-de-chaussée en « L », s’adapte aux contraintes du terrain et aux modes de vie de la famille. A proximité de la rue trouve naissance le garage. Attenant à celui-ci, l’entrée et un premier espace cuisine-cellier trouve légitimement sa place (dépôt de courses par exemple), suivi de l’espace salon-salle à manger situé dans l’autre corps du « L » (en fond de parcelle et à l’abri de la rue). La suite parentale, composée d’une salle de bain et d’un coin sommeil, est séparée du salon à l’aide d’un meuble wc-penderie. Les deux espaces principaux du rez-de-chaussée se prolongent à l’extérieur par une large terrasse bois, prise d’assaut dès les beaux jours. De généreuses ouvertures coulissantes, marquées par de larges cadres en bois, lient espace intérieur et espace extérieur pour le plaisir des usages. 
 
-A l’étage, la surélévation se pose sur la maison existante en pierre. Faite de béton et de verre, elle s’ouvre largement côté jardin et se protège côté rue. Ce traitement volontaire donne aux façades un aspect graphique et esthétique intéressant et fonctionnel : les chambres de l’étage allient bain de lumière maitrisé sud (volets coulissants bois) et vues imprenables sur toitures et jardin.
De l’espace public à l’espace privé, de la rue aux chambres, le parcours se dessine dans une séquence d’espaces et se vie, au fil de vues cadrées et d’un contact permanent entre intérieur et extérieur, entre pierre et végétal...

Vue de l'insertion de la façade du projet sur rue.
Vue de la façade revêtu d'un enduit teinte pierre avec joint de calepinage.
Vue sur le vide de la parcelle comprenant le jardin végétal sur lequel s'oriente la façade sud du bâtiment.
Vue de l'insertion de la façade du projet sur rue.