Réhabilitation d'une maison de ville à Bordeaux


Programme : « Nous souhaiterions ouvrir notre maison et en agrandir la surface..."!
- Surface: 55m² SHAB
- Budget : 60 000€ TTC travaux
- Localisation: Bordeaux (Gironde, 33)
- Phase: chantier en cours

DESCRIPTION DU PROJET...
Un couple avec enfant habite une maison de ville en pierre au cœur d'un quartier vivant de Bordeaux. Il souhaite profiter de cette dynamique pour réaliser la réhabilitation de leur maison et notamment des espaces de vie qui présentent une configuration peu pratique et sombre. Située dans le quartier de Saint-Augustin, la maison a certainement fait l'objet d'une première réhabilitation peu heureuse, qui assombrit les espaces et ne permet pas à la famille de profiter d'un jardin d'une centaine de mètres carrés : en plein centre, c'est tout de même un comble!

Je leur propose donc un projet dans ce sens mais qui entraine la réalisation de travaux de gros-oeuvre important pour "supprimer" les défauts de la première réhabilitation. Le projet est complexe car le budget alloué est "serré" et il est nécessaire de maitriser les coûts liés aux découvertes possibles liées de la démolition.
Ma proposition consiste à créer 3 espaces sur la largeur de la maison : les espaces de vie, une bande "active" et l'escalier existant menant à l'étage. Cette configuration leur apporte un confort sur 3 points :
- le confort visuel en prolongeant les perspectives de leur maison, favorisant ainsi la sensation d'espace,
- le confort de vie en reliant visuellement et physiquement leur jardin à leurs espaces intérieurs,
- le confort lumineux avec une surface vitrée plus importante, nécessaire compte tenu de la profondeur de leur logement.
Les espaces de vie sont élargis au maximum et libérés de toute cloison pour s'ouvrir, toute largeur et toute hauteur, sur le paysage. Un vaste bow-window (avancée vitrée) termine cette perspective monumentale à l'aide d'une baie coulissante facilitant l'accès à leur future terrasse bois, tout en apportant un ensoleillement confortable. Une verrière située sur le bow-window complète le dispositif d'éclairage naturel. L'espace de vie est séparé de l'étage et de l'entrée par une bande de service regroupant les rangements (placard entrée, niches d'exposition, rangements, bibliothèque, buanderie,...), le sas wc et le bar cuisine qui forment une séparation "active", animant la perspective et la vie de la maison. Cette bande est traitée sous forme de meuble placo, dessiné sur mesure et en fonction des éléments du maitre d'ouvrage (client) qu'il est nécessaire de stocker.
Le projet que je leur propose permet d'envisager un nouveau rapport avec leur jardin alors inexploité: il est maintenant quotidien. Ils sont ainsi en contact avec les quatre saisons: printemps, été, automne et hiver et les activités qu'elles suscitent...

CHANTIER EN COURS...
Vues de l'escalier d'entrée et de l'enfilade actuelle donnant d'un côté sur la rue et de l'autre sur le jardin

Démolitions intérieures et préparation des coffrages de structure.

Pose des poutres métalliques en support du bâtiment existant et pour la création de de l'ouverture type bow-window.
Pose du bow-window à structure bois isolée avec réalisation d'un habillage extérieur en zinc teinte naturel destiné à se patiner dans le temps pour s'accorder avec les menuiseries.
Pose de la baie vitrée et de la verrière à vitrage faible émissivité pour respectivement projeter l'espace de vie dans le jardin et apporter de la lumière au logement. Pour obtenir ces impressions, les dimensions et les encastrements des menuiseries sont étudiés pour "disparaitre".
Pose de la plâtrerie pour réaliser la "bande active" en placo et notamment les niches du  placard d'entrée, de l'escalier, de la TV du salon, de la buanderie du sas et du bar cuisine.