Réhabilitation de deux maisons jumelles en pierre à Léognan

Programme : "Comment pourrions-nous réunir ces deux maisons en pierre attenantes pour n'en faire qu'une...?"
- Surface: 188m² SHAB 
- Budget : 90 000 euro TTC travaux
- Localisation: Léognan (Gironde, 33)
- Phase: projet livré
DESCRIPTION DU PROJET...




Au cœur de l'appellation AOC Pessac-Léognan, un viticulteur vient d'acquérir sur son domaine viticole un corps de bâtiment en pierre de la région qui jouxte sa maison : les maisons sont jumelles. Il souhaite ainsi agrandir la surface de son logement en y créant une chambre avec salle d'eau, une salle de jeu et un grand espace cuisine/salle à manger pour la convivialité des repas de famille autour d'un bon verre de vin...

Deux maisons en pierre attenantes situées sur le domaine viticole du maitre d'ouvrage
Vues intérieures de la maison actuelle du maitre d'ouvrage
Vues intérieure de la maison acquise par le maitre d'ouvrage et de la façade donnant sur le jardin arrière à intégrer au nouveau projet
Je leur suggère d'utiliser le potentiel de chaque maison pour redéfinir l'organisation générale dans l'enveloppe des bâtiments déjà construits. Je leur propose d'utiliser les grands espaces de chacune des maisons pour y créer les deux grands espaces de vie de 35m² chacun : salon et cuisine/salle à manger pour profiter de la grande hauteur sous plafond, de la charpente bois apparente, de la façade vitrée sur jardin et de la cheminée monumentale existante pour les repas chaleureux au coin du feu...
Les espaces nuit, relégués à l'arrière plan des deux maisons, sont isolés des espaces vie par l'interposition d'un espace de circulation ludique. Quatre chambres, entre 12 et 16m², et une salle de jeu ouverte sont créées sous rampant.
Le projet dessiné ménage un ensemble de perspectives visuelles entre les pièces et l'extérieur qui créent cette sensation d'espace -perpétuelle recherche de mes projets- qui favorisent la diffusion de la lumière et animent le parcours au sein de la maison : deux grandes ouvertures monumentales, à l'image de la cheminée au centre, percent les murs en pierre dans les espaces vie tandis que l'espace de circulation est perforé de niches, tantôt pleines, tantôt vides, suivant l'intimité des pièces attenantes et certaines ouvertures sur l'extérieur sont agrandies et positionnées stratégiquement. Un éclairage d'ambiance met en valeur ces jeux de percements la nuit tombée...

Les matériaux sont choisis en accord avec le maitre d'ouvrage (client) dans l'esprit des maisons existantes et dans notre volonté commune de renforcer le caractère convivial et familial du lieu : un beau carrelage en damier alternant noir et blanc avec une frise périphérique habille le sol de la cuisine/salle à manger et un parquet en chêne massif (couche d'usure) habille le sol du salon. Côté chambres, nous avons opté pour un parquet stratifié haut de gamme neutralisant les bruits d'impact.

Je leur souhaite à eux quatre un très bon emménagement dans leur nouveau logement, après avoir passés quelques mois dans quelques mètres carrés...


Vue de la façade principale des maisons réunies après ravalement 
Vue depuis l'entrée des espaces de vie réunis avec salon au premier plan et cuisine au deuxième.
Vue depuis le salon vers les portes monumentales menant à la cuisine.
Vue sur le volume du salon agrémenté de fenêtres de toit et d'un parquet avec couche d'usure massive.
Vue sur les niches décoratives du salon.



Ces niches permettent également d'éclairer en second jour le dégagement desservant les chambres.
Meuble de salle de bain sur mesure pour l'encastrement des sanitaires.

Vue sur l'espace cuisine-salle à manger et son carrelage en damier traditionnel noir et blanc.
Meuble de cuisine et niches décoratives favorisant les rangements, la luminosité et les perspectives au sein de la maison.
Vue sur la cheminée monumentale conservée et en fonctionnement autour de laquelle vivent les habitants.