NOUVELLE EQUIPE, NOUVEAU SITE !!

VISITEZ PLUSARCHITECTES.FR

Après 10 ans de collaboration libre, Alexandre Prout Architecte et François Moreau Architecte s'associent sous le nom Plus Architectes et renforçent leur expertise en matière de rénovation de logements anciens et de conception de lieux de vie de haute qualité !!

Visitez dès aujourd'hui www.plusarchitectes.fr.

Et bientôt : peau neuve pour le blog alexandreprout.com.

Réhabilitation d'une maison de ville à Baurech

Programme : "Comment mettre en avant cette vieille bâtisse tout en y apportant le confort moderne...?"
- Surface: 171m² SHAB réhabilités (216m² SHAB totale) + 25m² terrasse
- Budget : 120 000 euro TTC travaux
- Localisation: Baurech (Gironde, 33)
- Phase: chantier en cours






DESCRIPTION DU PROJET...

Le potentiel de la maison sur 3 niveaux est certain et le maitre d'ouvrage s'est donné bien du mal à en retrouver les prestations anciennes : moellon et appareillage en pierre, poutre bois apparente, parquet bois, hauteur sous plafond,...
Photos de l'état existant
 

C'est naturellement que je lui ai proposé de faire de ces matériaux existants, de ces textures, de ces couleurs, le fil conducteur du projet de réhabilitation
Sur 3 niveaux, l'association des matières anciennes et neuves (pour répondre aux besoins modernes : doublage plâtre isolé peint blanc, béton brut pour les nouvelles ouvertures teinté blanc, parquet stratifié sur certains sols nivelés) vibre : tantôt matière lisse ou rugueuse, tantôt chaude ou froide, tantôt blanche ou colorée,...
Cet assemblage visuel participe à la sensation d'espace, de perspective et de confort: il met en valeur le hall d'entrée et son escalier ancien avec garde-corps en fonte, une enfilade monumentale cuisine-séjour-terrasse extérieure de plus de 90m² ou encore, une suite parentale sous comble avec ferme apparente de 40m².
La réorganisation de l'espace s'accompagne de nouvelles ouvertures extérieures adoptant des menuiseries type "atelier", participant à l'esprit du lieu. Plus larges, elles marient la maison à son jardin : la menuiserie coulissante du salon, à galandage, se cache entièrement derrière le doublage lors de son ouverture, pour ne plus avoir de limite entre intérieur et extérieur...


Vue depuis la cuisine vers la terrasse
Vue de l'espace séjour
Vue de l'"enfilade" depuis la terrasse

CHANTIER EN COURS...


Création d'ouvertures monumentales en portique béton armé dans les murs porteurs en moellons de pierre pour ouvrir les deux corps de bâtiment et dégager les perspectives. Ces ouvertures sont réalisées en trois étapes compte tenu de la complexité à travailler les murs en moellons : blocage au béton, habillage du portique bloquant avec une épaisseur de béton de finition et enduisage de la finition pour masquer les imperfections du coulage (bullage,...) 
Nettoyage des joints du mur en moellons de pierre, regarnissage des joints avec application d'un enduit chaux/sable pour une finition traditionnelle "respirante", apportant le contraste de matière avec les portiques en béton des ouvertures. La perspective monumentale de la cuisine vers le jardin est créée.

Réhabilitation de l'ensemble de la toiture en tuile canal, des évacuations d'eau pluviale et des vélux existants avec la mise en place d'un écran de sous-toiture sous double litonnage protégeant des éventuelles intempéries ou futurs désordres
Pose d'une couverture en tuile canal teinte vieillie avec une finition périphérique traditionnelle par application d'un mortier de ciment. Les évacuations sont traitées sur crochet feuillard pour libérer la génoise en façade. La réhabilitation s'attache à conserver également à l'extérieur, les techniques traditionnelles trop souvent mises de côté...

Application d'un enduit traditionnel et "respirant" chaux/sable sur les murs en moellons de pierre du rdc et ravalement de la pierre avec réfection des joints. Au rdc, le choix s'est porté sur des solutions techniques traditionnelles qui privilégient l'aspect "respirant" au détriment du pouvoir isolant, compte tenu de l'encastrement à flan de colline de cet étage et de l'humidité à laquelle il peut être soumis de façon continue : la pierre est un matériau fragile est complexe qui impose des choix techniques en adéquation au contexte... Une ventilation mécanique contrôlée (VMC) complètera le système
Création d'une trémie dans le plancher bois existant du R+1 pour positionner le futur escalier menant au comble, où se trouve la suite parentale. La ferme en bois des combles se trouve dans le prolongement du futur escalier pour accompagner la montée à l'étage...
Réalisation de la terrasse en béton face à la future baie vitrée à galandage du salon. Elle recevra une terrasse en lame de bois classe 4 en sapin.

Pose de la baie vitrée à galandage du salon permettant la perspective visuelle depuis la cuisine et l'ouverture totale sur la future terrasse.

Pose de la chape légère permettant de niveler le sol existant déformé tout en permettant d'isoler l'étage du rdc et conserver les poutres apparentes du plafond au rdc.




Pose d'une terrasse bois en pin traité à la couleur proche de l'ipé. Elle est posée à niveau du sol intérieur pour prolonger l'espace intérieur sans obstacle jusqu'au jardin de l'habitation et créer la sensation d'espace.


Pose en diagonale d'un carrelage grès cérame en damier aux dimensions proches du carrelage de la maison existante pour conserver l'esprit des lieux, dans cette cuisine.
Pose des portes pliantes-coulissantes en panneau bois trois plis pour une meilleure tenue dans le temps. Une réservation a été créée dans l'entourage en béton pour masquer le système coulissant et obtenir des portes toute hauteur.
Pose des systèmes d'éclairage par spots et appliques mettant en valeur les matériaux bruts conservés de la maison existante et l'intervention nouvelle avec ses doublages isolés et ses ouvertures.