NOUVELLE EQUIPE, NOUVEAU SITE !!

VISITEZ PLUSARCHITECTES.FR

Après 10 ans de collaboration libre, Alexandre Prout Architecte et François Moreau Architecte s'associent sous le nom Plus Architectes et renforçent leur expertise en matière de rénovation de logements anciens et de conception de lieux de vie de haute qualité !!

Visitez dès aujourd'hui www.plusarchitectes.fr.

Et bientôt : peau neuve pour le blog alexandreprout.com.

35 Maison individuelle RT2012 à Lormont

Programme : "Comment profiter de notre jardin tout en longueur...?"
- Surface: 159m² SHAB + 18m² SHOB garage
- Norme : RT 2012
- Budget : 298 000 euro TTC travaux
- Localisation: Lormont (Gironde, 33)
- Phase: chantier en cours

Création du porche d'entrée extérieur reprenant les formes de la maison originelle
 


Un jeune couple vient d'acquérir une maison des années 50 située dans le "vieux Lormont", village dans la pente au coeur du parc des Coteaux de la rive droite. Ils ont choisi d'acquérir cette maison après avoir découvert ce lieu aux parfums de campagne niché à quelques minutes de Bordeaux et après avoir parcouru la parcelle de jardin, véritable havre de paix et de verdure.
C'est vrai que ce lieu présente un beau potentiel pour une vie de famille mais les contraintes sont nombreuses : le jardin est singulier par sa forme étroite en lanière de 9x60 mètres de long, le couple souhaite créer une maison individuelle neuve d'environ 160m² sur la parcelle.
La réglementation urbaine de la commune est précise et la maison est soumise à la règlementation RT2012.


Le projet que je leur propose s'imprègne de toutes ces contraintes et développe l'idée de construire tout en maintenant la présence forte du végétal qui caractérise le lieu:
- La totalité des arbres existants est conservée.
- Chaque pièce intérieure s'ouvre généreusement sur le jardin par l'intermédiaire de large baie vitrée.
- L'espace intérieur s'affranchit de toutes portes pour privilégier les longues perspectives traversantes agrandissant les espaces et favorisant la fluidité de mouvement au sein de la maison
- L'intimité n'est pas en reste et se caractérise par des volumes de bois "techniques" qui permettent l'intégration des rangements, des équipements ou des portes coulissantes invisibles.
Un véritable parcours s'instaure à l'intérieur de la maison avec l'omniprésence du spectacle de son jardin au bout des yeux...
Vue du projet présentant la façade sur rue proposant un travail mêlant moderne/traditionnel ainsi que les matériaux bois/béton. Elle respecte la composition symétrique de la façade existante.
Vue depuis le salon, présentant un volume simple (atelier/garage,suite parentale, cuisine, cellier) en bardage bois qui s'immisce à l'intérieur du volume principal brouillant la limite intérieur/extérieur. 
Bardage bois, sol et baie vitrée sont traités pour participer à cet effet visuel.

  CHANTIER EN COURS...
  
 
Démolitions intérieures de la maison existante

Préparation du sol et passage des réseaux sous dalle.

Creusement des fouilles pour les fondations du volume bois au sol.

Coulage des dalles isolées.
Elévation des murs en parpaing (dont celui soutenant les marches encastrées et favorisant l'inertie thermique) permettant de distinguer les larges ouvertures du rdc.
 
Au rdc, la pose de la charpente bois (plancher volume principal et toiture volume bois) laisse entrevoir le résultat final : le jardin est une pièce de la maison ! Vivement la terrasse (oui, oui, sous le "pin parasol"...)!
 
Pose des murs à ossature bois "légers" percés de deux fenêtres "bandeau" monumentales renforçant la symétrie de la façade existante conservée.


A l'étage comme au rdc, les espaces sont baignés de lumière après avoir posé la charpente bois du toit terrasse et les menuiseries extérieures "sur-mesure" et à isolation renforcée : 24 mètres linéaires sont visibles sur ces photos !

Pose d'un revêtement en bardage bois mélèze naturel vertical (sans traitement et purgé d'aubier) formalisant les lignes contemporaines de la maison. La mixité des matériaux (enduit rdc et bois r+1) compose la façade.

Le volume bois situé à l'arrière de la parcelle "transperce" le bâtiment principal amplifiant la relation intérieure/extérieure (Photo à venir). Au centre de cet évènement se trouvent la terrasse, la cuisine (gauche) et la salle à manger (face) que l'on peut "connecter" entièrement en ouvrant les larges baies coulissantes.

Pose de l'escalier encastré dans le mur porteur central en béton blanc, sans contremarche, pour un effet de légèreté impressionnant.
Pose des doublages et plafonds isolés en placo. Les volumes se distinguent maintenant clairement et l'effet escompté d'une extension "pénétrant" la maison existante est saisissant. Il ne manque plus que l'habillage en bois dont les lames sont stockées au grisement à l'extérieur.
Perspective depuis l'espace de vie principal vers le nouveau jardin accentuée grâce au cadrage monumental et aux perspectives fuyantes.

Vue depuis la cuisine vers l'espace de vie.

Vue depuis la future cuisine vers le mur central présentant d'un côté l'espace de service/stockage et de l'autre, l'escalier et l'espace de vie principal.

Détail sur le sol type béton ciré de couleur crême en cours de séchage.